Emploi - Chômage

Conjoncture 4e trimestre 2016

La baisse de l’emploi salarié ralentit au dernier trimestre

Le secteur privé déclare moins de salariés qu’en fin d’année dernière, mais le recul est moindre qu’au 3e trimestre. Dans le public, l’emploi progresse.

Au 4e trimestre 2016, 90 560 salariés sont déclarés par leurs employeurs. L’inflexion de l’emploi amorcée depuis l’année dernière semble marquer le pas. Ainsi, fin 2016, le niveau d’emploi salarié est proche de celui observé à la fin de l’année 2014, qui était maximum après une période de forte croissance entre 2009 et 2014.

L’économie calédonienne a en effet permis de fournir un emploi salarié à un nombre croissant de personnes jusqu’en milieu d’année 2015. Néanmoins, pour la première fois au 3e trimestre 2015, l’emploi était inférieur à celui du second trimestre de la même année.

 

Lexique
  • Catégorie socioprofessionnelle (CSP)
  • Chômeurs (au sens du recensement)
  • Demandeur d’emploi en fin de mois (DEFM)
  • Emploi salarié
  • Equivalent temps plein (ETP)
  • Licenciement économique
  • Main d’œuvre étrangère
  • Offre d'emploi
  • Population active / Population active occupée / Population active ayant un emploi / Actifs occupés / Actifs ayant un emploi
  • Population inactive
  • Secteur d’activité
  • Secteur public
  • Taux d’activité
  • Taux d’emploi
  • Taux de chômage
  • Travailleurs étrangers
Catégorie socioprofessionnelle (CSP)

Elle sert à classer les individus selon leur situation professionnelle en tenant compte de leur métier proprement dit, de l'activité économique, de la qualification, de la position hiérarchique et du statut. Voir Nomenclature PCS.

Chômeurs (au sens du recensement)

Les chômeurs, au sens du recensement, sont les personnes (de 15 ans ou plus) ayant déclaré explicitement faire des démarches pour trouver du travail, qu’elles soient inscrites ou non à un organisme de recherche d’emploi.
Il existe d’autres définitions du chômage, en particulier celle du Bureau International du Travail (BIT), qui ne sont pas directement comparables.

Demandeur d’emploi en fin de mois (DEFM)

 Est considérée comme demandeur d’emploi, toute personne à la recherche d’un emploi et inscrite auprès des services de placement. La demande est comptabilisée en fin de mois et correspond aux personnes qui ont une demande active au dernier jour du mois. La notion de demandeur d’emploi en fin de mois diffère de celle de chômeur au sens du recensement ou du BIT, ou indemnisé au titre de l’assurance chômage de la CAFAT.

Emploi salarié

Une activité salariée est un travail, aux termes d’un contrat, pour une autre unité institutionnelle en échange d’un salaire ou d’une rétribution équivalente. Les activités non salariées qui sont rémunérées sous une autre forme qu’un salaire ou un traitement (par ex. : travailleurs indépendants) ne sont pas des emplois salariés.
La répartition des emplois salariés selon le secteur privé/public est réalisée à partir de la forme juridique de l’organisme employeur. Le secteur public comptabilise les emplois de la fonction publique d’Etat, de la fonction publique territoriale et des établissements publics, pour les personnels titulaires ou non-titulaires (agents employés par la fonction publique sans avoir le statut de fonctionnaires).

Equivalent temps plein (ETP)

L’équivalent temps plein (ETP), est une unité permettant d’effectuer une mesure comparable de l’emploi (activité professionnelle), malgré les disparités en termes de nombre d’heures de travail par semaine.
L’ETP est obtenu en comparant le nombre d’heures consacrées à l’exercice d’une activité professionnelle par un individu au nombre moyen d’heures effectuées par un travailleur à temps plein. Une personne travaillant à temps plein correspond donc à 1 ETP, tandis qu’une personne travaillant à temps partiel reçoit une valeur proportionnelle au nombre d’heures consacrées à cette activité. Par exemple, un travailleur à temps partiel consacrant 20 heures par semaine à son activité, contre 40 heures pour un travailleur à temps plein, correspond à 0,5 ETP.
Le nombre de travailleurs d’une entreprise, d’une activité ou d’un pays peut ainsi être additionné et exprimé en équivalents temps plein.
En Nouvelle Calédonie, 1 ETP correspond à 169  heures travaillées par mois.

Licenciement économique

Une entreprise en difficulté faisant l'objet de l'une des procédures suivantes est susceptible de recourir à des licenciements économiques : sauvegarde, redressement, liquidation.
Au cours d'un redressement judiciaire, des licenciements peuvent intervenir à différentes étapes de la procédure : lorsqu'ils interviennent au cours de la période d'observation, l'administrateur judiciaire (ou l'employeur) doit au préalable informer et consulter les représentants du personnel ainsi que l'autorité administrative compétente. Il doit ensuite obtenir une autorisation du juge commissaire avant de pouvoir procéder au(x) licenciement(s). Le juge commissaire rend alors une ordonnance mentionnant le nombre de salariés dont le licenciement est autorisé ainsi que les activités et les catégories concernées.
Si le licenciement intervient à l'issue de l'adoption du plan de redressement, le jugement doit nécessairement préciser le nombre de salariés dont le licenciement est autorisé ainsi que les activités et les catégories concernées.
En cas de liquidation judiciaire, le liquidateur n'a pas à obtenir d'autorisation préalable. Il peut dès lors procéder librement aux
licenciements par simple application de la décision de liquidation tout en respectant la procédure prévue par le Code du travail.

Main d’œuvre étrangère

Tout ressortissant ne possédant pas la nationalité française, y compris les ressortissants de l’Union Européenne, doit demander une autorisation de travail, délivrée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. L’employeur qui souhaite faire venir travailler un étranger en Nouvelle-Calédonie doit s’assurer qu’il n’existe pas de main d’œuvre locale susceptible d’occuper l’emploi proposé. Si le besoin de main d’œuvre peut être satisfait par une personne demandeur d’emploi local, l’autorisation de travail sera refusée.

Offre d'emploi

Les offres d'emploi enregistrées au cours d'une période donnée sont les offres d'emplois durables (de plus de 6 mois), temporaires (de 1 à 6 mois) ou occasionnelles (moins de 1 mois) déposées par les employeurs auprès des services  de placement au cours de la période.
En Nouvelle Calédonie, les statistiques sont établies par l'IDC NC, à partir de l'ensemble des offres déposées auprès des services provinciaux de placement (SEF, Cap Emploi, Epefip).

Population active / Population active occupée / Population active ayant un emploi / Actifs occupés / Actifs ayant un emploi

La population active regroupe l’ensemble des personnes occupant un emploi (actifs occupés) et les chômeurs.
La population active ayant un emploi (actifs occupés) comprend les personnes âgées de 15 à 64 ans qui déclarent exercer une profession salariée ou non (même à temps partiel), aider un membre de la famille dans son travail (même sans rémunération), être apprenti ou stagiaire rémunéré, être chômeur tout en exerçant une activité réduite, être étudiant ou retraité mais occupant un emploi. 

Population inactive

La population inactive regroupe les personnes qui ne sont ni en emploi, ni au chômage ; elle comprend les élèves, étudiants et stagiaires non rémunérés, les retraités, les personnes au foyer et les personnes en incapacité de travailler.

Secteur d’activité

Un secteur regroupe des entreprises de fabrication, de commerce ou de service qui ont la même activité principale, au regard de la nomenclature d'activités française (NAF rev.2 - 2008). L'activité d'un secteur n'est donc pas tout à fait homogène et comprend des productions ou services secondaires qui relèveraient d'autres items de la nomenclature que celui du secteur considéré. Au contraire, une branche regroupe des unités de production homogènes.

Secteur public

Au sens de la comptabilité nationale, il correspond à l’ensemble des entités juridiques qui assurent une des fonctions suivantes :

  • mise en œuvre des politiques sociales et économiques,
  • production de services non marchands,
  • redistribution des revenus et de la richesse.

Plus de la moitié de leurs ressources doivent provenir de prélèvements obligatoires ou de subventions émanant d’une autre collectivité publique. Le secteur public calédonien regroupe ainsi les sous-secteurs de l’administration de l’Etat (composés des services de l’Etat et de ses établissements publics), de l’administration de la Nouvelle-Calédonie (y compris ses établissements publics), de l’administration provinciale (les trois provinces et leurs établissements publics), de l’administration des 33 communes (et de leurs établissements publics), des organismes de couverture sociale (y compris les établissements hospitaliers) et des établissements d’enseignement privé sous contrat.

Taux d’activité
C’est le rapport entre la population active et la population totale correspondante.
Taux d’emploi
C’est le rapport entre le nombre de personnes ayant un emploi et la population totale correspondante.
Taux de chômage

C’est la part des chômeurs (au sens du recensement) dans la population active correspondante.

Travailleurs étrangers

Tout ressortissant ne possédant pas la nationalité française, y compris les ressortissants de l’Union Européenne, doit demander une autorisation de travail, délivrée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. L’employeur qui souhaite faire venir travailler un étranger en Nouvelle-Calédonie doit s’assurer qu’il n’existe pas de main d’œuvre locale susceptible d’occuper l’emploi proposé. Si le besoin de main d’œuvre peut être satisfait par une personne demandeur d’emploi local, l’autorisation de travail sera refusée.

AnalyseRésultats commentés

Conjoncture trimestrielle concernant l’emploi salarié et le marché du travail :

 Voir les précédentes


Recensement 2014:"L’emploi progresse plus vite que la population en âge de travailler" - ISEE - Juillet 2016


Bilan annuel concernant l'emploi salarié et le marché du travail


20 ans de mutation de l’emploi – ISEE – Nov. 2011 :

L’expansion économique que connait la Nouvelle-Calédonie depuis les années 1990 est un puissant moteur pour l’emploi. Ce contexte très favorable a incité une part toujours plus importante de la population, en particulier féminine, à rejoindre le marché du travail. Parallèlement la nature de l’emploi a évolué.


Voir la dernière synthèse des Tableaux de l’Economie Calédonienne (TEC) concernant :

Thèmesassociés

D'autres éléments pourraient vous intéresser dans la page :

En savoir +Références documentaires