Enseignement

Chiffres clés :

Indicateurs Valeur Unité Période Evolution annuelle
1,223 Millions de F.CFP 2010 +6,1%
806 Nb 2012 +10,3%
68 461 Nb 2013 +0,9%
4 454 Nb 2013 +4,6%
779 Nb 2013 -5,9%

 

Lexique
  • Apprentissage
  • Baccalauréat
  • Brevet d'Etudes Professionnelles (BEP)
  • Certificat d'Aptitude Professionnel (CAP)
  • Classe d'Intégration Scolaire (CLIS)
  • Collège
  • Dépense Intérieure d'éducation (DIE)
  • Diplôme National du Brevet (DNB)
  • Enseignement agricole
  • Enseignement primaire
  • Enseignement secondaire
  • Enseignement supérieur
  • Formation professionnelle continue
  • Licence (enseignement supérieur)
  • Lycée d'enseignement général et technologique
  • Lycée professionnel
  • Personnel d'encadrement
  • Personnel d'enseignement
  • Pré-élémentaire
  • Taxe d'apprentissage
Apprentissage

Il poursuit un double objectif : d’une part, l’acquisition d’un diplôme ou titre professionnel reconnu au terme d’un parcours de formation où alternent enseignement en Centre de Formation d’Apprentis (CFA) et pratique professionnelle en entreprise et d’autre part l’intégration dans le monde du travail. Il existe trois CFA en Nouvelle-Calédonie, gérés par la Chambre d’Agriculture, la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Baccalauréat

Il sanctionne trois principaux types de formation qui comportent chacun un certain nombre de séries ou “spécialités” :

  • le Bac “général”, avec les séries littéraire (Bac L), économique et sociale (Bac ES) et scientifique (Bac S) ;
  • le Bac “technologique”, avec les séries “Sciences et Technologies de l’industrie et du développement durable” (Bac STI2D), “Sciences et Technologies de la gestion (Bac STG)”, “Sciences et Technologies de la Santé et du Social” (Bac ST2S) et “Sciences et Technologies de l’agronomie et du vivant” (STAV) ;
  • le Bac “professionnel”, avec diverses spécialités en Lycées Professionnels (LP).
Brevet d'Etudes Professionnelles (BEP)

Il est préparé en deux ans dans les lycées professionnels.

Certificat d'Aptitude Professionnel (CAP)

Il est préparé en deux ans dans les lycées professionnels.

Classe d'Intégration Scolaire (CLIS)

Ces classes accueillent des élèves présentant un handicap physique, sensoriel ou mental, qui peuvent tirer profit d’une scolarité adaptée à leur âge, à leurs capacités, à la nature et à l’importance de leur handicap.

Collège

Etablissement d'enseignement secondaire qui accueille sans examen de passage tous les élèves à la fin de l’école primaire. Il permet une scolarisation dans un cadre unique pendant quatre années (6e - 5e - 4e - 3e). À l’issue du collège, les élèves peuvent poursuivre leur scolarité dans un lycée d’enseignement général et technologique ou dans un lycée professionnel.

Dépense Intérieure d'éducation (DIE)

Il s’agit de la somme des dépenses suivantes, effectuées en Nouvelle-Calédonie :

  • Dépenses pour les activités d’enseignement de type scolaire et extrascolaire de tous niveaux (1er degré, 2nd degré, enseignement supérieur, apprentissage, formation continue) effectuées dans les établissements publics ou privés ou dispensés lors de leçons particulières ;
  • Dépenses pour les activités visant à organiser le système : administration générale, documentation pédagogique, orientation ;
  • Dépenses pour les activités destinées à favoriser ou accompagner la fréquentation des établissements scolaires : cantines et internats, médecine scolaire, transports scolaires ;
  • Dépenses de rémunération des personnels d’éducation en formation.
Diplôme National du Brevet (DNB)

Il sanctionne la fin du premier cycle de l’enseignement secondaire, anciennement dénommé Brevet des Collèges ou BEPC. Le DNB offre trois options : “collège”, “technologique” ou “professionnelle”.

Enseignement agricole

En Nouvelle-Calédonie, l’enseignement agricole est dispensé au sein de deux établissements : le lycée d’enseignement général et technologique agricole de Nouvelle-Calédonie, Établissement Public National d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPNEFPA) situé à Pouembout et le lycée professionnel agricole Do Néva situé à Houaïlou, qui dépendent tous deux du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche.

Enseignement primaire

L’enseignement primaire ou du premier degré est composé d’un cycle préélémentaire facultatif de trois années (maternelle) et d’un cycle élémentaire de cinq années (du CP au CM2).

Enseignement secondaire

L’enseignement secondaire ou du second degré est dispensé en collèges (1er cycle), lycées (2e cycle général et technologique) et lycées professionnels (2e cycle professionnel).

Enseignement supérieur

Il est dispensé dans les lycées, dans les centres de formation d’enseignants (IFM, ENEP, IUFM), à l’Université de Nouvelle-Calédonie et dans des établissements spécialisés (EGC, IFPSS, CCI, CNAM).

Formation professionnelle continue

La formation professionnelle continue est destinée aux personnes engagées dans la vie active ou qui s'y engagent. Elle a pour objet de leur permettre de s'adapter au changement des techniques et des conditions de travail et de favoriser leur promotion sociale et professionnelle. Tout employeur privé de plus de 10 salariés doit participer au financement de la formation professionnelle continue à un taux égal à 0,7% des salaires versés.

Licence (enseignement supérieur)

Avec la mise en place du système LMD (Licence Master Doctorat), les niveaux intermédiaires d’examens n’existent plus. En effet, les formations sont organisées en grands domaines et découpées en semestres dont la validation donne lieu à l’attribution de 30 crédits européens appelés ECTS (European Credit Transfer System). Le système est composé d’Unités d’Enseignement (UE) obligatoires et d’UE optionnelles. Chaque UE est subdivisée en Eléments constitutifs (EC). Un EC a une valeur définie en ECTS et correspond à un nombre d’heures de cours, travaux dirigés, travaux pratiques, stages, projets, travail personnel que l’étudiant doit fournir pour obtenir un EC. Ainsi, les statistiques de résultats par année ne sont plus disponibles puisque d’une part, les validations se font par semestre et que d’autre part, les étudiants peuvent valider leurs ECTS sur plusieurs semestres en même temps. Les chiffres proposés sont donc le nombre de diplômes délivrés.

Lycée d'enseignement général et technologique

Etablissement d'enseignement secondaire qui fait suite au collège et propose deux voies :

  • La voie générale, qui comprend trois séries (économique et sociale (E.S), littéraire (L) et scientifique (S)) et doit conduire les bacheliers vers des études longues.
  • La voie technologique prépare, en deux ans et plus, les élèves à poursuivre des études supérieures technologiques, au sein de trois filières en Nouvelle-Calédonie (Sciences et Technologies Industrielles (STI), Sciences et Technologies de la Gestion (STG), et Sciences et technologies de la santé et du social (STSS).
Lycée professionnel

Etablissement d'enseignement secondaire qui fait suite au collège et prépare les jeunes qu’il accueille à acquérir une première qualification professionnelle. A l'issue, ils peuvent soit poursuivre des études, soit s’insérer dans la vie active.  Les élèves qui entrent en LP après la classe de 3e, peuvent préparer un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou un brevet d’études professionnelles (BEP).  Après l'obtention du BEP, l'élève peut préparer le baccalauréat professionnel, entré en 1re adaptation pour préparer un baccalauréat technologique ou suivre une formation complémentaire.

Personnel d'encadrement

Sont inclus dans cette catégorie, les personnels exerçant des fonctions d’inspection (Inspecteur Pédagogique Régional, Inspecteur de l’Éducation nationale), de direction (chef d’établissement), d’éducation (Conseiller Principal d’Éducation, Conseiller d’éducation), de surveillance (surveillant), d’orientation (conseiller d’orientation-psychologue), ainsi que les documentalistes.

Personnel d'enseignement

Le personnel d'enseignement comprend :

  • Pour le premier degré, les instituteurs et professeurs des écoles chargés de classe du premier degré, y compris les directeurs d’école.
  • Pour le second degré, les enseignants titulaires et non titulaires qui exercent dans les établissements du second degré, y compris les enseignants affectés aux remplacements et à la suppléance. Le personnel de direction et d’éducation n’est pas compris dans cette catégorie.
Pré-élémentaire

Originalité du système français, l’école pré-élémentaire ou maternelle accueille les enfants avant la scolarité obligatoire qui débute à 6 ans. Elle est le plus souvent organisée en petite, moyenne et grande section, en fonction de l’âge des enfants. Cette école est aujourd’hui considérée comme une part normale du cursus des élèves. Les enfants y développent leurs facultés fondamentales, perfectionnent leur langage et commencent à découvrir l’univers de l’écrit, celui des nombres et d’autres domaines d’apprentissage.

Taxe d'apprentissage

Créée par la loi du pays n°2001-08 du 7 juin 2001, elle correspond à une cotisation des employeurs sur les salaires au titre de la formation professionnelle, plafonnée, et dont le produit est reversé à l’ETFPA, à la CCI et à la Chambre de Métiers. Le taux de cotisation est fixé à 0,25%.

AnalyseRésultats commentés

Compte de l’éducation 2010 de Nouvelle-Calédonie – ISEE - mai 2013 :

L’éducation, en tant que levier de développement socioéconomique, constitue un enjeu majeur pour la Nouvelle-Calédonie. L’enseignement et la formation professionnelle représentent à eux seuls près de 12% de la richesse nationale du pays (PIB). La dépense de l’éducation s’élève à 1,2 millions de F.CFP par élève.


Voir la dernière synthèse des Tableaux de l’Economie Calédonienne (TEC) concernant :

ComprendreComment l'informationest-elle produite ?

Thèmesassociés

Consulter en complément les informations sur :

En savoir +Références documentaires

Organisation de l’enseignement et formation des enseignements


Transfert de compétences

  • Cellule des transferts de compétences
  • Convention relative à l’organisation d’un service unique de gestion de la compétence de l’Etat et de la compétence transférée à la Nouvelle-Calédonie en matière d’enseignement du second degré public et privé, d’enseignement primaire privé et de santé scolaire
  • Convention portant sur la mise à disposition globale et gratuite – MADGG des personnels rémunérés sur le budget de l’Etat au titre de l’exercice des compétences en matière d’enseignement du second degré public et privé, d’enseignement primaire privé et de santé scolaire

Coût de l’éducation


Scolarisation des enfants handicapés

  • Délibération n°119, du 26 septembre 2005 relative à la prise en charge des besoins éducatifs particuliers à l’école primaire
  • Délibération n°121 du 26 septembre 2005 relative à l’équipe éducative à l’école primaire
  • Délibération n°122 du 26 septembre 2005 relative aux commissions pour les enfants et les jeunes en situation de handicap de la Nouvelle-Calédonie
  • Délibération n°455 du 8 janvier 2009 portant modification de la délibération n° 122 du 26 septembre 2005 relative aux commissions pour les enfants et les jeunes en situation de handicap de la Nouvelle-Calédonie