Structure de la population et évolutions

Une croissance démographique ralentie

La Nouvelle-Calédonie compte 271 407 habitants en 2019.

Depuis 2014, la population s’est accrue de 2 640 personnes (+1 %),  marquant un ralentissement du rythme de croissance observé lors des recensements précédents  (+9,4 % entre 2009 et 2014).

Cette hausse très modérée s’explique principalement par un solde migratoire négatif, la Nouvelle-Calédonie enregistrant désormais plus de départs que d’arrivées (-9 900 personnes en 5 ans), compensé par un solde naturel qui, bien qu’en baisse, apporte 2 500 habitants par an au territoire (soit +12 500 personnes depuis 2014). En effet, si le taux de fécondité continue de baisser, le nombre de naissances reste cependant supérieur au nombre de décès.

Si la population de la province des Iles reste stable, la province Nord perd 800 habitants, et la province Sud, qui abrite désormais ¾ des calédoniens, voit son poids se renforcer (+3 400 habitants). Autre fait marquant, pour la première fois de son histoire, la population de Nouméa baisse (-5,6 %) au profit des communes du Grand Nouméa, et en particulier de Dumbéa (+12,8 %) et Païta (+19,1 %).

Consulter les chiffres détaillés des populations légales par commune de Nouvelle-Calédonie
Lexique
  • Accroissement de la population
  • Classes d'âges
  • Densité de population
  • Population comptée à part
  • Population municipale
  • Population totale
  • Solde migratoire / Solde migratoire apparent
  • Taux d’accroissement naturel
Accroissement de la population

Accroissement total de la population, résultant des actions réciproques des naissances et des décès (accroissement naturel), ainsi que de la migration (solde migratoire), dans une population durant une période donnée.

Classes d'âges

Ensemble des individus d'une population dont l'âge est compris entre deux limites données. A noter qu'on entend par moins de 20 ans tous les jeunes de 0 à 19 ans, c'est-à-dire jusqu'à la veille de leur anniversaire.

Densité de population

Rapport de la population d'un territoire à sa superficie. S'exprime en habitants par km².

Population comptée à part

La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence sur le territoire de la commune :

  • les personnes mineures dont la résidence familiale est dans une autre commune mais qui résident, du fait de leurs études, dans la commune
  • les personnes ayant une résidence familiale sur le territoire de la commune et résidant dans une communauté d’une autre commune ; la communauté faisant partie de la liste suivante : services de moyen ou de long séjour des établissements publics ou privés de santé, établissements sociaux de moyen ou de long séjour, maisons de retraite, foyers et résidences sociales ; communautés religieuses ; casernes ou établissements militaires
  • les personnes majeures âgées de moins de 25 ans ayant leur résidence familiale sur le territoire de la commune et qui résident dans une autre commune pour leurs études
  • les personnes se considérant comme appartenant à une tribu de la commune et qui résident habituellement dans une autre commune et sont, par suite, recensées dans cette dernière
  • les personnes sans domicile fixe rattachées à la commune au sens de la loi du 3 janvier 1969 et non recensées dans la commune (pour les recensements antérieurs à 2019 uniquement).
Population municipale

La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune dans un logement ou une communauté, les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires de la commune, les personnes sans abri recensées sur le territoire de la commune et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensées sur le territoire de la commune. Le concept de population municipale correspond désormais à la notion de population utilisée dans tous les tableaux statistiques. En effet, elle ne comporte pas de doubles comptes : chaque personne vivant en Nouvelle-Calédonie est comptée une fois et une seule.

Population totale

La population totale, au sens du décret n° 2003-485 du 5/06/2003, est la somme de la population municipale et de la population comptée à part. La population totale est une population légale à laquelle de très nombreux textes législatifs ou réglementaires font référence. A la différence de la population municipale, elle n’a pas d’utilisation statistique car elle comprend des doubles comptes dès lors que l’on s’intéresse à un ensemble de plusieurs communes.

Solde migratoire / Solde migratoire apparent

Le solde migratoire (ou accroissement migratoire) est la différence au cours d'une période donnée, entre le nombre de personnes entrées sur le territoire et le nombre de personnes sorties de ce territoire, quels que soient leurs lieux de naissance. Ce concept est indépendant de la nationalité.
La variation totale de population a deux composantes : le solde naturel et le solde migratoire. Quand le solde migratoire est déterminé par différence entre la variation de population et le solde naturel, on parle de solde migratoire apparent

Taux d’accroissement naturel

Rapport de l’accroissement naturel à la population moyenne de l’année (moyenne des populations aux deux 1er janvier successifs).