Energie - Environnement

Ralentissement de l’activité

Fortement corrélées à l’activité métallurgique, la consommation et la production électriques sont en repli.

En 2015, malgré une consommation en progression de la part des particuliers et des entreprises, la consommation globale d’électricité recule, entraînée par une moindre demande de l’activité des usines métallurgiques.
La production s’ajuste à la demande, en baisse elle aussi par rapport à 2014. Le bouquet énergétique calédonien reste nettement dominé par le thermique, qui pourtant recule en 2015, tandis que les énergies renouvelables gagnent du terrain.

 

Lexique
  • Aérogénérateurs
  • Biomasse
  • Charbon
  • Dépendance énergétique
  • Développement durable
  • Electricité d'origine hydraulique
  • Energie primaire / énergie finale
  • Energies renouvelables
  • Fonds d'Electrification Rural (FER)
  • Installations photovoltaïques
  • Production nette d'électricité
  • Puissance installée
  • Réseau électrique
  • Réseaux autonomes
  • Tonne-Equivalent Pétrole (TEP)
Aérogénérateurs

Système complet permettant de convertir l'énergie du vent en énergie électrique.

Biomasse

L’électricité est produite par la combustion de matières organiques tels que les biocarburants. Un groupe électrogène fonctionnant à l’huile de coprah a été installé dans la centrale de Ouenghé à Ouvéa.

Charbon

Ce terme recouvre la houille, le lignite, le coke, les agglomérés et les produits de récupération. En Nouvelle-Calédonie, il s’agit essentiellement de la houille bitumineuse importée pour l’activité métallurgique.

Dépendance énergétique

Par opposition au taux d’indépendance énergétique, c’est le rapport entre les importations d’énergies primaires et les disponibilités totales en énergies primaires d’un pays ou territoire.

Développement durable

Développement permettant à la génération présente de satisfaire ses besoins et d’accroître son bien-être sans compromettre la capacité des générations futures à faire de même. Tous les secteurs peuvent organiser leur activité dans une perspective de développement durable : l’agriculture, l’industrie, l’habitation, l’organisation familiale, mais aussi les services (finance, tourisme…).

Electricité d'origine hydraulique

Énergie électrique ayant pour origine la force de l’eau (barrages hydroélectriques).

Energie primaire / énergie finale

On appelle énergie primaire, l'énergie brute n’ayant subi aucune transformation après extraction (houille, lignite, pétrole brut, gaz naturel, électricité d’origine hydraulique ou nucléaire). L'énergie secondaire est celle obtenue par la transformation d’une énergie primaire ou d’une autre énergie secondaire (en particulier l’énergie d’origine thermique). Cette opération de transformation est le plus souvent effectuée par des établissements du secteur de l’énergie mais aussi par des sidérurgistes ou métallurgistes. L’énergie finale est l’énergie livrée au consommateur pour sa consommation finale : essence à la pompe, électricité au foyer.

Energies renouvelables

Il s’agit de l’énergie produite à partir de sources non fossibles renouvelables, à savoir : énergie éolienne, solaire, aérothermique, géothermique, hydrothermique, marine et hydroélectrique, biomasse, gaz de décharge, gaz des stations d’épuration d’eaux usées et biogaz. En Nouvelle-Calédonie, il s’agit plus particulièrement de centrales thermiques autonomes, de microcentrales hydroélectriques, de fermes éoliennes, d’installations photovoltaïques et de biomasse.

Fonds d'Electrification Rural (FER)

Créé en 1983, il est destiné à électrifier les zones rurales isolées au moyen du filaire ou d’installations à source d’énergies renouvelables. Il est alimenté par une taxe sur l’électricité, une participation des communes adhérentes au FER (toutes hors Nouméa, Dumbéa, Mont-Dore) et une participation de l’État.

Installations photovoltaïques

La lumière du soleil est directement transformée en électricité par effet photovoltaïque grâce à des cellules (photopiles).

Production nette d'électricité

Elle est mesurée aux bornes de sortie des centrales et s’entend déduction faite de la consommation des services auxiliaires et des pertes dans les transformateurs principaux de ces moyens de production. Les unités de mesure sont le kilowatt-heure (kWh), le mégawatt-heure (MWh) et le gigawatt-heure (GWh).

Puissance installée

Exprimée en kilowatts (kW) elle indique la quantité d’énergie que peut produire une installation par unité de temps. Les unités de mesure sont les suivantes : kW (kilowatt), MW (mégawatt = 103 kW) et GW (gigawatt = 106 kW).

Réseau électrique

Alimenté par le réseau de transport interconnecté par l’intermédiaire de ses lignes de répartition 33kV, il assure l’alimentation en moyenne tension (33 kV, 15 kV) et basse tension (400V/220V) de la clientèle industrielle courante et domestique (les petites et moyennes entreprises, les commerces, les artisans, les particuliers).

Réseaux autonomes

Les communes non-raccordées ou non-raccordables au réseau interconnecté telles notamment les Bélep, les îles Loyauté et l’île des Pins bénéficient néanmoins du service public de l’électricité au même titre que les communes de la Grande-Terre. La desserte de l’électricité dans ces communes est réalisée par un réseau autonome répondant
aux besoins de la commune et comprenant une centrale thermique voire des moyens de production d’énergies
renouvelables (photovoltaïque, éolien, biocarburant) et un réseau électrique 15 000 volts desservant, par l’intermédiaire de transformateurs en 400 volts, les zones de consommation.

Tonne-Equivalent Pétrole (TEP)

Unité de mesure couramment utilisée par les économistes de l’énergie pour comparer les énergies entre elles selon des coefficients d’équivalence.

CréezVos propres tableaux

Créez vos propres tableaux sur les échanges extérieurs entre la Nouvelle-Calédonie et ses différents partenaires commerciaux à partir des statistiques douanières

 

  Pour créer vos propres tableaux:

AnalyseRésultats commentés