Ménages - Familles - Couples

Décohabitation et construction vont de pair

La Nouvelle-Calédonie compte 85 000 résidences principales en 2014. Au cours des 25 dernières années, l’accroissement des logements a été beaucoup plus rapide que celui de la population. Les habitations construites depuis le recensement de 2009 constituent 14 % du parc immobilier. La taille des ménages continue de baisser et atteint 3,1 personnes aujourd’hui. Conséquence de l’urbanisation, un tiers des ménages vit désormais en appartement contre moins d’un quart en 1989. La proportion de ménages propriétaires s’est accrue en 25 ans mais a cependant fléchi depuis 2009. L’accession à la propriété semble aujourd’hui plus difficile, en particulier pour les ménages modestes. Depuis 2009, la part des ménages locataires a augmenté de 3 points. La location privée héberge un ménage calédonien sur cinq et le secteur social locatif un ménage sur sept.

Lexique
  • Divorces prononcés
  • Famille monoparentale
  • Mariage
  • Ménage
  • Ménage complexe
  • PACS (Pacte Civil de Solidarité)
  • Statut civil
  • Taux de nuptialité
Divorces prononcés

Tout divorce résulte d'un jugement prononcé par un tribunal avant d'être transcrit sur les registres de l'état civil de la mairie où le mariage a été célébré. Les divorces prononcés sont la somme des divorces directs et des conversions de séparation de corps en divorces. Les jugements de séparation de corps qui sont révocables et ne permettent pas le mariage, ne sont donc pas inclus dans les statistiques de divorces. Un bulletin de divorce est établi pour chaque transcription de divorce. Les statistiques présentées sur ce site concernent les divorces prononcés en Nouvelle-Calédonie, pour lesquels l’un au moins des époux réside sur le territoire, quel que soit le lieu où le mariage a été contracté.

Famille monoparentale

Elle comprend un parent isolé avec un ou plusieurs enfants célibataires n'ayant pas d'enfant.

Mariage

Un bulletin de mariage est établi à l'occasion de l'enregistrement de tout acte de mariage, l'enregistrement est effectué dans la commune où le mariage est celébré.

Ménage

Deux définitions sont à distinguer :                            
Ménage au sens de l’enquête BCM : Il s’agit de l’ensemble de personnes, apparentées ou non,  reconnaissant l’autorité du même individu appelé « chef de ménage », partageant les mêmes repas, et dont les ressources et les dépenses sont également communes, tout au moins en partie. La notion de chef de ménage a une portée déclarative. Les membres d'un ménage reconnaissent l'autorité du même individu appelé "chef de ménage".
Cette définition diffère de celle du ménage ordinaire au sens du recensement de la population. Un ménage ordinaire est constitué de l'ensemble des occupants habituels, quels que soient les liens qui les unissent, d'une unité d'habitation privée (local séparé et indépendant), occupée comme résidence principale, à l'exclusion de toute habitation mobile. Un ménage peut aussi se réduire à une seule personne ; il peut également comprendre des pensionnaires ou des sous-locataires qui ne disposent pas d'un logement indépendant. Par définition, le nombre de ménages ordinaires est égal au nombre de résidences principales.
Les personnes vivant en collectivité (foyers de travailleurs, maisons de retraite, pensionnats, résidences universitaires, maisons de détention, ...) sont considérées comme vivant hors ménage.

Ménage complexe

Ménage qui n'est ni une personne seule, ni un couple (avec ou sans enfants), ni une famille monoparentale. Ces ménages sont qualifiés de complexes dans la mesure où le type de lien (lien de parenté, liens amicaux, etc) peut être très variable entre les personnes ; ils comportent notamment les ménages au sein desquels cohabitent plusieurs générations, ainsi que les personnes vivant en colocation.

PACS (Pacte Civil de Solidarité)

Contrat entre deux personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie commune. Il a été promulgé en France par la loi du 15 novembre 1999. Il établit des droits et des obligations entre les deux contractants, en terme de soutien matériel, de logement, de patrimoine, d'impôts et de droits sociaux. Par contre, il est sans effet sur les règles de filiation et de l'autorité parentale si l'un des contractants est déjà parent. Le PACS s'applique en Nouvelle-Calédonie depuis le 8 juin 2009, suite à la publication de la loi n°2009-594 du 27 mai 2009.

Statut civil

Deux états civils sont en vigueur sur le territoire, un de statut particulier et un de droit commun. C’est l’arrêté du 21 juin 1934 qui institue en Nouvelle-Calédonie l’état civil des autochtones citoyens de statut civil particulier, ceci afin de tenir compte des procédures coutumières pour certains actes, notamment le mariage et l’adoption. La coexistence de ces deux états civils est reconnue dans la constitution de 1958, qui garantit pour les citoyens de l’outre-mer français, la conservation et le respect de leur statut personnel ; ce qui implique en particulier la reconnaissance des formes coutumières de l’organisation familiale et de la transmission des biens.  
Le statut civil coutumier est actuellement régi par une délibération de l’Assemblée Territoriale du 3 avril 1967, dernièrement complétée par la loi organique du 19 mars 1999. Ce sont les maires en tant qu’officiers d’état civil qui tiennent le registre d’état civil coutumier.

Taux de nuptialité

Rapport du nombre de mariages célébrés au cours d'une période (en général l'année) à la population totale du milieu de période.

Les donnéesTableaux et séries statistiques

Consulter les données descriptives issues des recensements concernant :


Consulter les données historiques sur :

 

AnalyseRésultats commentés

Situation démographique en 2012 – ISEE - 2013 :

On a célébré plus de mariages en 2012 (994) qu’en 2011(880). Près de trois mariages sur quatre ont été déclarés au droit commun. L’âge moyen au moment du mariage diminue légèrement : 37,3 ans pour les hommes et 33,7 ans pour les femmes.


Recensement de la population 2009 – ISEE – Février 2011 :

De 1996 à 2009, alors que la population augmente de 25%, le nombre de ménages croît de 41% : en effet, la taille moyenne des ménages continue de diminuer. En 2009, les ménages sont composés de 3,3 personnes, contre 3,5 en 2004, 3,8 en 1996 et 4,0 en 1989.


Voir la dernière synthèse des Tableaux de l’Economie Calédonienne (TEC) concernant :


Voir les publications plus anciennes