Definitions / Lexique



À ce jour on distingue :

  • le corps électoral général qui concerne tous les électeurs autorisés à participer aux scrutins nationaux ;
  • le corps électoral spécial qui définit les électeurs pouvant participer aux élections provinciales;
  • le corps électoral spécifique qui s’applique aux consultations pour les seuls électeurs admis à participer à la consultation d’autodétermination prévue à partir de 2014.
  • liste électorale spéciale : Pour y être admis, l’électeur doit satisfaire les conditions de participation à la consultation du 8 novembre 1998, ou être inscrit sur le tableau annexe et domicilié depuis 10 ans en Nouvelle-Calédonie, ou avoir atteint 18 ans après le 31 octobre 1998 et justifier de 10 ans de résidence en 1998 ou avoir un parent remplissant les deux conditions précédentes. Les personnes non admises à participer aux élections provinciales sont inscrites au tableau annexe.

Les importations sont comptabilisées à valeur CAF (coût assurance frêt). Ces valeurs sont aussi comptabilisées dans les importations de services (transport et services financiers). La correction CAF/FAB permet de corriger ce double compte.

Dans les comptes économiques, la correction territoriale mesure la consommation finale des ménages réalisée hors du territoire (achats de souvenirs ramenés de l'étranger, par exemple).
Elle est mesurée par la différence entre les dépenses des Calédoniens effectuées hors du territoire (considérées comme des importations) et les dépenses des non-résidents effectuées sur le territoire (considérées comme des exportations).

Tout employeur privé de plus de 10 salariés doit participer au financement de la formation professionnelle continue à hauteur de 0,7% des salaires versés.

A l’importation, la valeur des marchandises comprend le coût, l’assurance et le fret (CAF) nécessaires à son acheminement vers la Nouvelle-Calédonie, c’est-à-dire : Prix du produit + frais de transport + frais d’assurance.

Concept spécifique à la Nouvelle Calédonie. Terme qui désigne à la fois le code oral qui régit la société kanak (ensemble de règles, de pratiques et de rituels), l’art de vivre mélanésien dans son ensemble et le geste de l’échange coutumier (échange de paroles et de dons). La coutume régit également le statut civil coutumier.

Les créances douteuses sont des créances de toute nature, même assorties de garanties, qui présentent un risque certain ou probable de non-recouvrement partiel ou total par l’entreprise détentrice.

La création d’entreprise se matérialise par l’immatriculation de l’unité au répertoire RIDET et correspond à la création du premier établissement économique actif. Le concept de création d’entreprise est pris au sens large, et inclut tous les mouvements donnant lieu à une prise d’activité :

  • Création pure (ou création ex nihilo) : création d’un établissement économiquement actif jusqu’alors inexistant, ayant pour conséquence l’exploitation de nouveaux moyens de production
  • Reprise : unité légale reprenant totalement ou partiellement l’activité d’un ou plusieurs établissements économiques d’une autre unité légale
  • Réactivation : c’est le fait pour une entreprise qui avait cessé son activité de la reprendre. Ce mouvement concerne surtout les personnes physiques, en particulier des artisans et des commerçants.

Il est accordé par un établissement de crédit à un particulier pour des besoins non professionnels. Il permet de financer les biens d'équipement courants (automobiles, meubles, équipement hi-fi ou électroménager) et d'autres dépenses de consommation courante (emprunt pour la coutume, pour frais de soins ou d'obsèques ...).

Le crédit d’exploitation permet de couvrir les décalages de trésorerie tout au long du cycle d’exploitation de l’entreprise. Le crédit d’exploitation se présente, le plus souvent, sous deux formes avec la mobilisation de créances clients (escompte, …) et les crédits de trésorerie ou les ouvertures en compte courant.

Le crédit d’investissement est un crédit qui permet à l’entreprise de réaliser des investissements professionnels à moyen ou à long terme. Le crédit d’investissement correspond généralement au financement du haut de bilan de l’entreprise, avec pour principal objectif, le développement ou le renouvellement des immobilisations et de l'outil de travail de l'entreprise.

Formule de crédit, couramment appelée leasing, consistant à donner en location avec promesse de vente un bien mobilier ou immobilier.

Passagers effectuant un circuit de plusieurs jours avec escales, à bord d’un navire, en formule « tout compris » (hébergement, restauration et déplacement).

La croissance économique désigne la variation de la richesse produite par une économie sur une période donnée, généralement l'année. En pratique, l'indicateur le plus utilisé pour la mesurer est l'évolution du produit intérieur brut (PIB).
Si la croissance est de 10%, cela peut signifier que l'on a produit 10% de plus, ou que les prix ont augmenté de 10%. Il s'agit d'une croissance apparente, dite aussi nominale ou en valeur.
La croissance réelle est quant à elle mesurée hors inflation, c'est-à-dire sans tenir compte de l'impact de l'évolution des prix. Elle correspond à la seule évolution des volumes produits.