Population

En Nouvelle-Calédonie, le recensement a lieu tous les cinq ans et concerne l'ensemble de la population. Le dernier a eu lieu en 2019.

Un décret préalable à chaque opération de recensement en fixe la date et les conditions de réalisation. Les opérations de recensement sont organisées et contrôlées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) en partenariat avec l’Institut de la statistique et des études économiques de Nouvelle-Calédonie (Isee).

À quoi sert le recensement ?

Le recensement permet d’observer la population et son habitat à un instant donné, et de mesurer leur évolution depuis le dernier recensement. Il vise trois principaux objectifs :

  • bien connaître la population calédonienne : il permet de savoir combien de personnes vivent en Nouvelle-Calédonie, quelle est la population légale de chaque commune, quelles sont les caractéristiques de la population et des logements ;
  • définir les moyens de fonctionnement des communes : les résultats déterminent la participation de l’Etat et du gouvernement au budget des communes, mais aussi le nombre d’élus au conseil municipal, le nombre de pharmacies, etc. ;
  • prendre des décisions adaptées pour la collectivité : les informations issues du recensement sont nécessaires aux pouvoirs publics pour définir les grandes orientations des politiques publiques (notamment en matière de petite enfance, d’emploi, de formation, de protection sociale et sanitaire, d’équipements collectifs, de protection civile, etc.), et à planifier la réalisation des équipements nécessaires (écoles, aménagements urbains, transports, etc.).
 

Résultats du recensement 2019

L'Isee met à votre disposition des jeux de données anonymisées au format .csv . Ces fichiers sont destinés à des utilisateurs avertis pour un usage personnalisé des données du recensement de la population : analyses exploratoires de données ; modélisation des comportements ; tabulation sur une sous-population particulière...

Accéder aux jeux de données en Open Data

Phase de collecte Du 10 septembre au 14 octobre 2019
Publication des chiffres des populations légales 3 janvier 2020
Consulter les chiffres des populations légales
 
Publication des principaux résultats démographiques 29 octobre 2020
Lire la synthèse

Voir l'historique des résultats par thématiques :

- Ménages-Familles

- Communautés

- Logements

- Migrations

Publication des résultats sur le thème : Activité - Emploi

5 mai 2021
Lire la synthèse

Voir l'historique des résultats par thématiques :

- Emploi-Chômage

- Enseignement

- Jeunes

- Logement-Déplacements

- Migrations

Publication des résultats sur le thème : Logements-Équipements

9 septembre 2021
Lire la synthèse

Voir l'historique des résultats par thématiques :

- Logement-Déplacements

- Consommation

Chiffres clés des communes de la Nouvelle-Calédonie
3 novembre 2021
Consulter les fiches synthétiques 

Données par commune, groupement de communes et province

PopGIS3 Nouvelle-Calédonie
4 novembre 2021
Accéder à la cartographie dynamique

 

Atlas démographique des communes de la Nouvelle-Calédonie 5 novembre 2021
Consulter l'Atlas
Portrait des tribus de la Nouvelle-Calédonie 10 novembre 2021   
Consulter les fiches synthétiques

Données par tribu, district et aire coutumière

Publication des résultats sur le thème : Société Kanak
Mars 2022

À venir

Publication des résultats sur le thème : Logement-Déplacements Avril 2022

À venir

 


Recensements antérieurs

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en trois thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Retrouvez, dans chaque thème, les données et analyses exploitant le recensement de la population.

Bilan démographique 2019 - Données actualisées

La baisse de la fécondité et l’allongement de la durée de vie observés depuis les années 1990 conduisent la Nouvelle-Calédonie vers le vieillissement attendu de sa population. L’accélération de celui-ci, accentuée par un déficit migratoire ne permettant plus de compenser le solde naturel depuis 2019, sont des éléments nouveaux du paysage démographique calédonien.

La population estimée de la Nouvelle-Calédonie est passée de 269 900 habitants au 31 décembre 2015 à 271 200 au 31 décembre 2019, au rythme de croissance annuel moyen de 0,1 %. Cet accroissement démographique est très ralenti comparativement au dynamisme de la dernière période intercensitaire, 2009-2014, au cours de laquelle il s’élevait à 1,8 % en moyenne par an.

Chaque année la croissance de la population perd de son intensité, tant sous l’influence de l’excédent naturel, en diminution constante, passant brutalement sous la barre de 2 300 personnes supplémentaires en 2019, que sous l’influence du déficit migratoire qui est l’élément marquant de cette période intercensitaire. C’est ainsi que le taux d’accroissement annuel de la population, déjà réduit à 0,3 % pour l’année 2015, ralentit encore plus nettement pour atteindre un taux négatif de -0.04 % en 2019.

Pcpx indicateurs demographiques 2019

 

Consulter les données par thématiques :

- Structure de la population et évolutions

- Nuptialité

- Natalité-Fécondité

- Mortalité-Espérance de vie

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en trois thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Le vieillissement de la population se poursuit. Trois Calédoniens sur dix ont moins de 20 ans

La population de Nouvelle-Calédonie a vieilli au cours des trente dernières années. La forme de moins en moins triangulaire de la pyramide des âges reflète la part décroissante de la jeunesse et le rétrécissement de la base témoigne du recul de la fécondité. Par ailleurs, les jeunes émigrent de plus en plus pour leurs études ou un emploi. Le vieillissement s’explique à la fois par la baisse de la fécondité et par la hausse de l’espérance de vie, symptomatique de la transition démographique (définitions) que traverse la Nouvelle-Calédonie depuis le milieu des années 1990. Celle-ci a gagné près de neuf années en trente ans et atteint 77,8 ans en 2019 (75,3 ans pour les hommes et 80,4 ans pour les femmes). Elle est nettement supérieure à celles des pays voisins insulaires, mais demeure moins élevée que la moyenne en France (82,8 ans). L’âge moyen s’établit à 34,7 ans en 2019 contre 33,0 ans en 2014. La part des moins de 20 ans diminue (30,1 % contre 32,0 % en 2014) tandis que celle des 60 ans ou plus augmente (14,5 % contre 12,5 % en 2014).

Le niveau d'éducation s'élève au fil des générations. Les femmes sont davantage diplômées du supérieur que les hommes

En 2019, 32 % des 25-64 ans n’ont aucun diplôme ou seulement le brevet des collèges, 24 % possèdent comme plus haut diplôme un CAP ou un BEP, 19 % un baccalauréat (général, technologique ou professionnel) et 25 % sont diplômés de l’enseignement supérieur. Le niveau d’éducation s’élève au fil des générations. En 1989, 58 % des 25-64 ans étaient sans diplôme ; trente ans plus tard, ils sont près de deux fois moins nombreux. En 2019, 28 % des jeunes âgés de 25 à 34 ans ont un diplôme du supérieur contre 19 % des personnes âgées de 55 à 64 ans. Les femmes sont davantage diplômées du supérieur que les hommes (27 % contre 24 %), surtout chez les jeunes (32 % contre 23 %).

 

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en trois thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez essentiellement des données brutes et leur évolution, accompagnées de cartes ou schémas, d’analyses, d’explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Le confort et l’équipement des ménages s’améliorent

Source: Recensement de la population 2014 en Nouvelle-Calédonie

Le confort élémentaire des logements est déterminé par le raccordement au réseau général d’électricité, la présence d’eau courante, de WC et d’installation sanitaire. Le logement ne dispose pas du confort élémentaire si un de ces éléments est absent.

En 2014 comme en 1989, ce sont environ 9 000 ménages qui ne bénéficient pas de ce confort, soit 29 000 personnes aujourd’hui. Cependant, la proportion de logements sans commodité de base s’est réduite de 23 % à 10 % durant cette période. En province des îles Loyauté, ce taux a été ramené de 87 % à 44 %, de 58 % à 23 % en province Nord et de 7 % à 5 % en province Sud. 60 % de ces logements se situent en tribu et 12 % en squat. Seuls 5 % des logements situés hors tribu ne disposent pas du confort élémentaire. Les occupants de ces logements sont pour 46 % d’entre eux des couples avec ou sans enfants et sont souvent issus de catégories modestes : 27 % sont chômeurs et 25 % sont ouvriers. Cet inconfort se trouve davantage dans le parc immobilier ancien, 36 % des logements affectés ayant été bâtis avant 1990.

Concernant les autres équipements du logement, plus de 9 ménages sur 10 possèdent un réfrigérateur et un lave-linge en 2014. Le téléphone portable s’est également imposé dans plus de 9 foyers sur 10. La part des ménages possédant un climatiseur et un chauffe-eau solaire a plus que doublé en vingt-cinq ans. Cependant, ces équipements restent  encore très peu répandus dans les îles Loyauté (respectivement 2 % et 3 % des ménages).

Consultez la synthèse sur les logements issue du recensement de la population 2014 en Nouvelle-Calédonie puceRPweb

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en trois thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en deux thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez essentiellement des données brutes et leur évolution, accompagnées de cartes ou schémas, d’analyses, d’explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Préambule des Accords de Nouméa, signés le 5 mai 1998

Lorsque la France prend possession de la Grande Terre, que James Cook avait dénommée "Nouvelle-Calédonie", le 24 septembre 1853, elle s'approprie un territoire […] (qui) n'était pas vide. La Grande Terre et les Iles étaient habités par des hommes et des femmes qui ont été dénommés Kanak. […]

L'identité kanak était fondée sur un lien particulier à la terre. […] La pleine reconnaissance de l’identité kanak conduit à préciser le statut coutumier et ses liens avec le statut civil des personnes de droit commun, à prévoir la place des structures coutumières dans les institutions, notamment par l’établissement d’un Sénat coutumier, à protéger et valoriser le patrimoine culturel kanak, à mettre en place de nouveaux mécanismes juridiques et financiers pour répondre aux demandes exprimées au titre du lien à la terre, tout en favorisant sa mise en valeur […].

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées selon deux types d’approche :

L'organisation judiciaire

611schema judiciaire

Zoom sur la rubrique

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en deux thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Enquête sur les Forces de Travail en Nouvelle-Calédonie : résultats 2020

Le taux de chômage s’élève à 13,3 % en 2020, soit près de trois points de plus que le taux observé en 2019

En Nouvelle-Calédonie en 2020, le taux d’emploi des personnes de 15 à 64 ans s’établit à 56 %. Ce taux, qui mesure la part des personnes en emploi dans la population totale, recule de deux points par rapport à 2019. Le repli touche exclusivement l’emploi salarié, et en particulier les contrats à durée indéterminée (CDI). Étonnamment, l’emploi non salarié résiste mieux. Les hommes sont les plus concernés par ces suppressions d’emploi. Parallèlement, le taux de chômage, au sens du Bureau international du travail (BIT), augmente de 2,6 points sur un an. La hausse du chômage est plus sévère pour la population Kanak. Le halo autour du chômage augmente aussi de deux points, tiré essentiellement par les femmes.
La Nouvelle-Calédonie, comme le reste du monde, se trouve confrontée en 2020 aux conséquences de la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de la Covid 19. Conséquences qui se traduisent par une perte sèche de 2 900 emplois mais également par l’adaptation des conditions de travail de 3 700 actifs toujours en emploi. Globalement, ce sont ainsi l’équivalent de 6 % des actifs occupés dont la situation vis-à-vis de l’emploi, mesurée au deuxième semestre 2020, est une conséquence de la crise sanitaire commencée quelques mois plus tôt. Toutefois, contrairement aux autres territoires où cette enquête est menée, les démarches de recherches d’emploi et la disponibilité à travailler n’ont pas été entravées, car l’enquête s’est déroulée après les mesures de confinement. C’est pourquoi le taux de chômage augmente ici de façon marquée, contrairement aux autres territoires.
Cependant, le recours aux mesures de chômage partiel a permis de contenir la baisse de l’emploi et la hausse du chômage. Ainsi, si l’ensemble des bénéficiaires de cette mesure avaient perdu leur emploi, le taux de chômage aurait augmenté de 1,4 point, pour atteindre 14,7 %.

 

Zoom sur la rubrique

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en deux thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

 A noter : les éléments concernant les pensions, retraites et autres prestations d’assurance sociales sont disponibles à partir de la page protection sociale.

Zoom sur la rubrique

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en trois thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Les impacts économiques de la Covid 19 en Nouvelle-Calédonie

La crise sanitaire s’installe en 2021, avec des effets dont la nature change

Encore absent des esprits avant 2020, le virus de la Covid-19 s’est installé et continue de frapper les économies et bouleverser les habitudes. En Nouvelle-Calédonie, l’objectif poursuivi de rester « Covid free », une quasi-exception à l’échelle mondiale, se traduit par le maintien de la fermeture des frontières depuis le 19 mars 2020 et la mise en place d’un protocole sanitaire strict pour les arrivées autorisées sur motifs impérieux. L’impact direct de ce confinement externe sur l’économie (arrêt ou ralentissement de certaines activités) par rapport à une situation sans crise sanitaire, peut être estimé autour de 30 milliards F.CFP en année pleine. En sus de cet impact, suite à la réintroduction du virus début mars 2021, le nouveau confinement interne de la population de 4 semaines, du 8 mars au 4 avril 2021, a induit des pertes estimées autour de 20 milliards F.CFP. Ce nouvel impact estimé est moindre que pour le 1er confinement, le choc de confiance et la préparation des agents économiques étant bien différents. Au-delà des chiffres, les risques induits par cette crise, qui s’est installée dans la durée, deviennent plus prégnants, que ce soit pour les entreprises ou les finances publiques. Leur matérialisation dépendra largement du calendrier de sortie du confinement et du retour à la normale, mais aussi de la bonne adaptation des mesures publiques de soutien afin de rétablir la confiance et accompagner les arbitrages des agents économiques en faveur de la croissance.

 

 

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en cinq thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Comptes économiques rapides : La crise sanitaire s'installe en 2021, avec des effets dont la nature change

Encore absent des esprits avant 2020, le virus de la Covid-19 s’est installé et continue de frapper les économies et bouleverser les habitudes. En Nouvelle-Calédonie, l’objectif poursuivi de rester « Covid free », une quasi-exception à l’échelle mondiale, se traduit par le maintien de la fermeture des frontières depuis le 19 mars 2020 et la mise en place d’un protocole sanitaire strict pour les arrivées autorisées sur motifs impérieux. L’impact direct de ce confinement externe sur l’économie (arrêt ou ralentissement de certaines activités) par rapport à une situation sans crise sanitaire, peut être estimé autour de 30 milliards F.CFP en année pleine. En sus de cet impact, suite à la réintroduction du virus début mars 2021, le nouveau confinement interne de la population de 4 semaines, du 8 mars au 4 avril 2021, a induit des pertes estimées autour de 20 milliards F.CFP. Ce nouvel impact estimé est moindre que pour le 1er confinement, le choc de confiance et la préparation des agents économiques étant bien différents. Au-delà des chiffres, les risques induits par cette crise, qui s’est installée dans la durée, deviennent plus prégnants, que ce soit pour les entreprises ou les finances publiques. Leur matérialisation dépendra largement du calendrier de sortie du confinement et du retour à la normale, mais aussi de la bonne adaptation des mesures publiques de soutien afin de rétablir la confiance et accompagner les arbitrages des agents économiques en faveur de la croissance.

ZOOM SUR LA RUBRIQUE

Les informations proposées dans cette rubrique sont classées en sept thèmes. Au sein de chaque thème, vous trouverez des données brutes (historiques ou photographies à une date), des cartes, des analyses, des explications méthodologiques pour comprendre les données et des liens pour en savoir plus.

Population