Sécurité

L'enquête statistique Cadre de vie et sécurité 2021 est en cours !

L'Isee, en partenariat avec le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et l'Etat, conduit actuellement une enquête statistique inédite en Nouvelle-Calédonie, mais déjà bien connue en Métropole : l'enquête Cadre de vie et sécurité.

Les enquêteurs sont déployés sur le terrain depuis le 15 février 2021. D'ici fin juillet, ils rendront visite à un échantillon représentatif de près de 6 000 logements, tirés au sort. L'entretien porte tant sur la perception que la personne enquêtée a des environs de son logement, que sur l'insécurité qu'elle ressent ou les faits de délinquance dont elle a pu être victime : cambriolages, vols, agressions, actes de vandalisme...

Comme tous les agents de l’Isee et les agents recrutés à l’occasion d’opérations statistiques particulières, les enquêteurs sont soumis au secret professionnel sous peine de sanctions prévues au Code Pénal. Toutes les réponses collectées par l'Isee sont donc protégées. Traitées en toute confidentialité, elles ne serviront qu’à la production de statistiques et ne seront en aucun cas transmises à un tiers.

Quels sont ses objectifs ?

Cette enquête permet de recenser les faits de délinquance dont les ménages ont pu être victimes dans les mois précédant le passage de l’enquêteur. Il est en effet important de recueillir des données sur l’insécurité du point de vue des victimes. L’enquête statistique Cadre de vie et sécurité vise à mesurer le nombre et les conséquences de certaines atteintes aux personnes et aux biens, mais aussi la fréquence des plaintes déposées auprès des services de police et de gendarmerie pour chaque type d’atteinte. De plus, cette enquête s’intéresse aussi aux actes de délinquance qui n’ont pas nécessairement fait l’objet d’un dépôt de plainte.

En résumé, il s'agit de :

  • recenser les faits de délinquance dont les ménages ont pu être victimes, qu'ils aient fait l'objet d'un dépôt de plainte ou non,
  • recueillir des données sur l’insécurité du point de vue des victimes,
  • mesurer précisément les faits de délinquance subis et leurs conséquences, ainsi que le sentiment d’insécurité au sein de la société calédonienne, et suivre leur évolution.

Pourquoi les réponses des calédoniens sont-elles importantes ?

Participer à cette enquête, c'est agir en citoyen. C'est contribuer à la production de chiffres qui permettront aux décideurs, aux services compétents et aux associations d’aide aux victimes, de disposer d’une mesure précise de la délinquance et du sentiment d’insécurité au sein de la société calédonienne, et de suivre leur évolution. Ces chiffres fiables doivent éclairer le débat public dans le but d’améliorer le quotidien de l’ensemble de la population.

 


Pour plus d'informations :