Commerce extérieur

Tableau de bord : 4e trimestre 2021

Au dernier trimestre 2021, les exportations sont soutenues par les ventes d’hydroxyde de nickel (NHC) dopées par des cours favorables

En cumul annuel, les exportations calédoniennes s’élèvent à 171,8 milliards de F.CFP, en baisse de 4 % par rapport à 2020.

De janvier à décembre 2021, les importations s’élèvent à 280,8 milliards de F.CFP, soit une hausse de 4 % par rapport à 2020. Après un repli passager l’année précédente (-14 %), celles-ci repartent à la hausse, en deçà du niveau de 2019.

En cumul sur un an, le taux de couverture perd 5 points et s’établit à 61 %. Le déficit commercial atteint 108,9 milliards de F.CFP, soit une aggravation de 17,8 milliards de F.CFP. Cela résulte sur l’année d’une hausse des importations et d’un recul des exportations.

 


En raison de la mise en œuvre, par la Direction Régionale des Douanes de Nouvelle-Calédonie, d’un nouveau système de dédouanement à compter du 3 janvier 2022, la production des statistiques de janvier, février et mars est différée. Tous les résultats du 1er trimestre seront disponibles en mai prochain, et seront accompagnés de la publication de notre note de conjoncture trimestrielle sur le commerce extérieur.
Nous vous remercions de votre compréhension et vous présentons nos excuses pour les éventuels désagréments occasionnés.

 

Lexique
  • Balance commerciale
  • Correction CAF / FAB
  • Exportations
  • Importations
  • Taux de couverture du commerce extérieur
Balance commerciale

La balance commerciale retrace la valeur des biens exportés et importés. En Nouvelle-Calédonie, elle comprend uniquement les échanges de marchandises : les échanges de services sont exclus. Le solde de la balance commerciale est la différence entre la valeur des exportations (E) et celle des importations (I) de biens (E-I). Une balance commerciale excédentaire signifie qu'un pays exporte plus de biens qu'il n'en importe : il y a excédent commercial.
Inversement, une balance commerciale déficitaire signifie qu'un pays importe plus de biens qu'il n'en exporte : il y a déficit commercial.

Correction CAF / FAB

Les importations sont comptabilisées à valeur CAF (coût assurance frêt). Ces valeurs sont aussi comptabilisées dans les importations de services (transport et services financiers). La correction CAF/FAB permet de corriger ce double compte.

Exportations

Les exportations sont des opérations (ventes, troc, dons ou transferts) par lesquelles des résidents fournissent des biens et des services à des non-résidents. Les exportations sont recensées d’après leur valeur en douane sur la base des factures FAB (Franco A Bord), comprenant les frais de transport jusqu’au passage en douane, à l’exclusion de ceux encourus hors de la Nouvelle-Calédonie, pour acheminer la marchandise jusqu’au destinataire.

Importations

Les importations sont des opérations (ventes, troc, dons ou transferts) par lesquelles des non résidents fournissent des biens et des services à des résidents. Les importations sont recensées d’après leur valeur en douane sur la base des factures CAF (Coût, Assurance, Fret), c’est-à-dire qu’au prix du produit sont ajoutés les frais de transport et d’assurance nécessaires à son acheminement vers la Nouvelle-Calédonie. Ne sont en revanche pas intégrées, les différentes taxes douanières qui s’appliquent au produit lorsqu’il entre en Nouvelle-Calédonie, selon le tarif en vigueur.

Taux de couverture du commerce extérieur

Le taux de couverture du commerce extérieur est le rapport entre la valeur des exportations et celle des importations entre deux pays (ou deux zones). Il peut être relatif à un produit ou à l'ensemble des échanges de produits (biens et services).  La différence entre ces deux valeurs est appelée solde du commerce extérieur.